Vaccin anti HPV – Cancer du col de l’utérus Vaccin Gardasil Cervarix La place du dermatologue Dr Hervé VAN LANDUYT ASFODER

Quel vaccin est plus dangereux que la maladie dont il doit vous protéger ?  AUCUN 

Les cancers du col de l’utérus sont principalement provoqués par des virus de la famille des papillomavirus humains (HPV). En général, le corps parvient à les éliminer mais, dans certains cas, ces infections peuvent persister et provoquer des lésions au niveau du col de l’utérus, susceptibles d’évoluer à terme vers un cancer.

Il existe deux moyens complémentaires de limiter ce risque : le frottis de dépistage tous les trois ans pour les femmes de 25 à 65 ans et la vaccination anti-HPV pour les jeunes filles à partir de 11 ans.

Lorsque ce virus s’installe durablement au niveau du col de l’utérus, il peut provoquer des modifications de l’épithélium, on parle de lésions précancéreuses. Dans de rares cas, il arrive que ces lésions évoluent vers un cancer. Cette évolution est lente puisqu’un cancer apparaît généralement 10 à 15 ans après l’infection persistante par le virus

Le cancer du col de l’utérus est la 12e cause de cancer chez la femme. On estime à 2800 le nombre de nouveaux cas en France en 2011.  Nombre de décès par cancer du col de l’utérus estimés en 2012 : 1 102.

Dernier doc 2018 : Cancer col uterus L’exemple australien Extrait Net 2018

HPV Vaccins Octobre 2018

Ancien documents: Gardasil-egora-fr-un-bilan-de-10-ans-de-vaccination-hpv-avec-gardasil-2016-08-31-1

Gardasil-et-cervarix-tolerance-des-vaccins-sept-2015-extrait-du-net

Gardasil-et-cervarix-mis-hors-de-cause-novembre-2015-medsacpe

 

Article en formation Sous l’entière responsabilité du Dr VAN LANDUYT