ACNE : Une dermatose fréquente Dr Hervé VAN LANDUYT Asfoder 2015

ACNE  : Une dermatose fréquente Dr Hervé VAN LANDUYT  Asfoder 2015

ACNE : Une dermatose fréquente chez les adolescents mais aussi chez les adultes jeunes

L’acné ne se stabilise que 6 fois sur 10 à la fin de la puberté (17 à 18 ans) Donc 4 fois sur 10, la dermatose persiste et parfois s’aggrave après la puberté et persiste des années

acne-differents-stades-extrait-net

Voir Schéma explication : Acné Schéma 2015 HVL

Tout commence par un comédon (le point noir) ; véritable bouchon qui entraine secondairement tout une cascade de lésions secondaire?

-> Il faut retirer régulièrement les comédons ++

Toujours choisir des produits non comédogènes (ne donne pas de points noirs)

Beaucoup de fausses croyances

Fausses-croyances-en-dermatologie-2012-universite-ouverte

L’ACNE  : Fausses croyances : Attention -> Toutes ses notions sont fausses

– Est due à une mauvaise hygiène de la peau.
– Est une maladie infectieuse, d’où l’utilisation de produits antiseptiques et d’antibiotiques
– Est aggravée par l’alimentation : chocolat, charcuterie
– Disparaît toujours après la puberté
– Est améliorée par le soleil – Il faut stopper le traitement l’été
– Interdit tout maquillage
– Le ‘’Roaccutane’’ ou Isotrétinoine per os sont dangereux

 NON

L’acné doit être traitée précocement. Il faut prévenir le patient de la nécessité d’un traitement de plusieurs mois ou années. Tous les traitements antiacnéiques sont irritants. Il faut proposer des soins hydratants non comédogènes pour limiter les effets secondaires (des produits plus fluides en été et plus nourrissants  en hiver) . Toujours proposer une contraception qui n’aggrave pas ou qui ne provoque pas d’acné (OP 3 ème ou 4 ème génération). Ce doit doit se faire avec le médecin traitant ou le gynécologue. Le tabagisme aggrave l’acné et contre indique la prise d’une contraception OP de bonne qualité.  Le déremboursement des OP de 3ème et 4ème génération est un grosse erreur (surtout pour  les jeunes étudiantes pauvres) (Certaines mutuelles  »intelligentes » prennent en charges ce type de contraception non remboursable).  Sur un terrain propice, tous les OP de 1 et 2ème générations aggravent l’acné

Chez une femme qui ne peut pas prendre de contraception (phlébite, trop âgée, cancer hormonodépendant), on peut proposer de la Spironolactone (Aldactone)

Le bronzage même modéré aggrave toujours l’acné. On observe une pseudo amélioration en début d’été puis une explosion en automne hiver. Une protection solaire stricte s’impose (vêtements, chapeau , bon + crème solaire non comédogène . Il ne faut pas stopper les traitements l’été. Il faut adapter les soins : mettre des produits plus fluides non comédogènes. Il faut  seulement stopper  les dérivés de peroxyde de benzoyle

Le tabagisme aggrave l’acné (acné rétentionelle, kystes)

Il ne faut pas laisser les points noirs (comédons ouverts). Il faut régulièrement les extraire . Attention, les lésions  »fermées » ; papules, pustules et  kystes fermés eux doivent être traités avec plus de prudence ; il faut percer le peau puis presser doucement (sinon ils ‘explosent  » sous la  peau et pourraient laisser des cicatrices. Secondairement, appliquez une crème hydratante adaptée non comédogènes.

Pour en savoir plus

Document  formations universitaires : DU Cosméto Acné DV 2015

Isotrétinoine Prescription initiale obligatoire par dermatologue 2015

Contraception Recommandation

Tous les pilules (OP)  de 1 er et 2ème générations aggravent l’acné (malheureusement ce sont les

seules remboursables) Certaines mutuelles remboursent  les OP de bonne qualité 3 et 4 ème générations

op-liste-2014

Information  2018  Androcur  Acétatede  cyprotérone 

ACETATE CYPROTERONE Androcur Informations 2018 

ANDROCUR et génériques Recommandations octobre 2018

Article en cours d’élaboration  Merci pour votre compréhension

HVL