VITAMINE D : Exposition solaire adaptée 15 à 20 minutes 3 fois par semaine Asfoder 2012

Plusieurs experts affirment que nos besoins quotidiens en vitamine D ne sont pas comblés.
L’un d’entre eux ose même affirmer que nous devrions nous exposer au soleil sans écran solaire, au moins dix minutes de deux à trois fois par semaine, afin de fabriquer et de stocker des quantités suffisantes de cette précieuse vitamine.

ATTENTION, il faut des UVB , donc il faut s’exposer entre 11 h et 16  h

(Eviter le visage, le haut du thorax et le dos des mains pour limiter le vieillissement et les taches solaires )
En période hivernale, l’apport peut se faire par des cures 1 ampoule 3 fois par an (octobre  décembre et  février). Les dosages varient selon l’âge et le niveau de la carence

Un sujet à peau noire à des besoins plus importants  ++


Un petit tour au soleil suffit
Selon le Pr Michael F. Holick1, du Centre médical de l’Université de Boston, la façon la plus économique et la plus efficace de constituer des réserves adéquates de vitamine D consiste à prendre du soleil, mais surtout pas un coup de soleil, sur les bras et les jambes (ou sur le visage et les bras) de deux à trois fois par semaine sans protection solaire entre 11h et 14h. La durée d’exposition varie selon l’endroit où l’on se trouve : elle est de seulement deux à trois minutes en Floride, mais de 5 à 15 minutes à Boston et de 10 à 20 minutes à Toronto. Bref, si vous vous promenez à l’heure du midi en manches courtes, le tour est joué. Notez que les personnes à la peau foncée doivent s’exposer plus longtemps que les personnes à la peau claire pour fabriquer suffisamment de vitamine D, car leur pigmentation réduit l’effet des rayons UV sur la peau.


Une question de latitude

Cette carence en vitamine D est souvent attribuable au fait d’habiter sous des latitudes nordiques (au nord du 40e parallèle, notamment). Ainsi, les chercheurs constatent depuis quelques années que la déficience en vitamine D est très courante, entre autres en Amérique du Nord et qu’elle touche plus particulièrement les personnes à la peau foncée. La pigmentation de la peau inhibe en effet la synthèse de la vitamine D, tout comme les écrans solaires. Les personnes qui ne s’exposent jamais par conviction religieuse, les femmes entièrement voilées par exemple, sont à risque de carence également. Pour compliquer les choses, peu d’aliments contiennent de la vitamine D : le poisson, la source la plus intéressante, n’est pas consommé régulièrement par l’ensemble de la population nord-américaine, et le lait, qui est enrichi en vitamine D, pose souvent des problèmes d’intolérance à certains groupes ethniques, dont les personnes de race noire, les Amérindiens et les Asiatiques (absence ou très faible production de lactase, l’enzyme qui permet la transformation du lactose).

Vitamine D Exposition solaire OUI Mais …

VITAMINE D : Questions réponses Extrait du net
Vitamine D Questions Réponses

 

Posté par le Dr Hervé VAN LANDUYT  Asfoder 2012


Laisser un commentaire