Contraception OP , Stérilet, Implan …Généralités . Quelle contraception ? Que faire si oubli ? Posté par Dr Hervé VAN LANDUYT Asfoder Mai 2014

A chaque femme sa contraception !!

Adaptation à chaque patiente et prise en compte des déterminants psychologiques, sociologiques et économiques, de la motivation. La méthode choisie peut évoluer au fil de la vie et des situations rencontrées par la femme et/ou le couple.
Implication du couple dans le choix de la contraception.

L’implication du partenaire dans le choix de la contraception peut avoir des conséquences positives sur l’observance et l’acceptation de la méthode.
Tenir compte de la différence entre efficacité optimale et efficacité en pratique courante.

Oublis et situations particulières
Conduite à tenir en cas d’oubli ou de décalage de la prise par rapport à l’heure habituelle

≤ 3h si pilule microprogestative ou ≤ 12h si pilule combinée

Prendre immédiatement le comprimé oublié
– Puis Poursuivre le traitement à l’heure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour)

> 3 h si pilule microprogestative ou > 12 h si pilule combinée

Prendre immédiatement le comprimé oublié
– Puis poursuivre le traitement à l’heure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour).
– En cas de rapport sexuel dans les 7 jours suivants utiliser simultanément une seconde méthode contraceptive non hormonale.
– En cas de pilule combinée, si la période de sécurité de 7 jours avec préservatifs s’étend au-delà du dernier comprimé actif de la plaquette en cours supprimer l’intervalle libre et démarrer la plaquette suivante le jour suivant la prise du dernier comprimé actif.
– Par précaution, si un rapport sexuel a eu lieu dans les 5 jours précédant l’oubli ou si l’oubli concerne au moins 2 comprimés, utiliser une méthode de rattrapage (si le délai d’efficacité de cette méthode n’est pas dépassé) (Pilule du lendemain)

 

Les symptômes évocateurs d’une phlébite ou d’une embolie pulmonaire

Symptômes évocateurs de thrombose veineuse profonde
  • Gonflement unilatéral d’une jambe et/ou d’un pied ou le long d’une veine de la jambe.
  • Douleur ou sensibilité dans une jambe, pouvant n’être ressentie qu’en position debout ou lors de la marche.
  • Sensation de chaleur, rougeur ou changement de la coloration cutanée de la jambe affectée.
Symptômes évocateurs d’embolie pulmonaire
  • Apparition soudaine et inexpliquée d’une dyspnée ou d’une tachypnée.
  • Toux soudaine, pouvant être associée à un épistaxis.
  • Douleur thoracique aiguë.
  • Etourdissements ou sensations vertigineuses sévères.
  • Tachycardie ou arythmie cardiaque.

Documents de synthèse 2013 – 2018

Contraception orale

OP La pilule protègerait du cancer de l’endomètre 2016

OP Embolie et pilules et IVG JIM 2014

OP La pilule fait prendre du poids Fausses croyances 2016

Contraception HAS Généralités 2013

Recommandations Androcur Acétate de cyprotérone  : ANDROCUR et génériques Recommandations octobre 2018

Androcur 2018 Alopécie Communiqué SFD